Lundi 31 août 1914

du31/08 au 10/09/1914

du31/08 au 10/09/1914

Belfort. Reviens trouver escadron à St Germain.

Soir : je vais faucher avoine. En rentrant, je suis envoyé à Félon porter un renseignement au général.

Ce même jour : les troupes britanniques franchissent la Marne.

                         

Lundi 24 août 1914

22/23/24/08/1914

22/23/24/08/1914

Lendemain. Tranquille. Nous partons d’Hizbach à 10h du soir. Nous campons à Ballersdorff. Au petit jour, des patrouilles partent dans la direction Largitzen. Une de ces patrouilles fait prisonnier un cycliste allemand. Rochet est tué et un blessé. 5h du soir, les 1er et 2e pelotons partent accompagner l’artillerie qui va cantonner à La Chapelle. Lieutenant Salle. Les 2 autres pelotons vont cantonner à Montreux. Passons par Traubach – Bréchaumont – Angeot. Nous éprouvons quelques difficultés pour trouver un cantonnement. La nuit, je suis agent de liaison et je couche au poste du 171e.

Samedi 22 août 1914

Réveil à 3h30. L’escadron selle. Puis au jour, reçoit l’ordre de desseller. Comme la veille, des patrouilles se détachent. Le 372e est aussi à Hizbach.

Ce même jour : C’est le jour le plus meurtrier de l’histoire de France. 27000 soldats français sont tués pendant cette seule journée dans les Ardennes belges (Wikipédia).