Mercredi 16 septembre 1914

Matin : repos. Soir 5h, je pars avec Champeil pour Falkwiller.

16/09/1914

16/09/1914

Il pleut presque tout le long de la route. En entrant à Falkwiller, nous dépassons le 235e et l’artillerie qui cantonnent avec nous. Il pleut toujours. Je me fais sécher dans une maison, puis je cherche le cantonnement. Il est juste à l’autre extrémité du village. Avec l’adjudant, nous reconnaissons les granges. L’escadron arrive à  8h.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s