Vendredi 18 septembre 1914

Matin. Il pleut. Je pars avant l’escadron avec Champeil. Il fait un très grand vent qui parfois empêche d’avancer. Arrivé à Montreux, je dois me changer. L’escadron arrive 2h après, mais ne desselle pas car nous devons repartir le soir. A 2h, nous partons pour Retzwiller. Mais auparavant, nous allons occuper Hagenbach en attendant que l’infanterie arrive. Elle arrive à 4H et nous reprenons la route de Retzwiller où nous cantonnons.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s