Du 12 novembre au 31 décembre 1918.

Le 12/11 – Retour Alençon.

Du 12/11 au 24/12 –  Alençon C.R.P.M.

Le 24/12- Retour au dépôt du bataillon Chateaudun.

 

Le 26/12 – Pars en sursis

Le 27/12 – Paris.

Le 28/12 – Savigny. (jusqu’au 5 janvier 1919)

                                                                                                        SAVIGNY

 

L’armistice du 11 novembre 1918 signe la fin de la guerre pour 4 millions de soldats français. Mais la démobilisation durera jusqu’à fin 1919.

Si elle renvoie assez vite chez eux les militaires les plus âgés, la France attend pour les autres un signal fort: la signature de la paix définitive avec l’Allemagne.

Alors que le traité de Versailles est signé le 28 juin 1919, près de 2,5 millions d’hommes ne sont pas encore retournés dans leurs foyers.

Ce n’est que le 14 octobre 1919 qu’est signé le décret de démobilisation générale.

La France ne fournit alors qu’une chose à ceux qui ont survécu à quatre ans d’enfer: un costume mal taillé pour remplacer leur uniforme. Extraits de LONG FORMAT (Dauphiné libéré du 6 novembre 2018).

Pertes humaines de la 1ére guerre mondiale 14-18  :

https://fr.wikipedia.org/wiki/Pertes_humaines_de_la_Premi%C3%A8re_Guerre_mondiale

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s